Diner-spectacle, du 23 mars 2013, salle Emstal

Mais quelle mouche avait donc piqué les organisateurs de cette soirée qui avaient convoqué tous les participants à la salle Emstal  à 19H00 pétantes … sous prétexte qu’une Very Important Personality nous y attendait ?
Ceux qui sont venus (et ils étaient 130) , ont en effet eu la surprise de voir 2 spectacles dans la même soirée : le premier, dès en arrivant, le second après le repas.

C’est le petit fils d’un poilu de la Grande Guerre (du moins c’est ce qu’il prétendait), qui nous a accueillis dès 19H15 pour un spectacle original, puisque, Mathias Massieu, c’est son nom, nous a expliqué l’histoire du chemin des Dames où son grand père fut tué en 1916.

Et pour bien expliquer, il s’est servi du bar et des amuse-gueules, prévus théoriquement pour le vin d’honneur commémoratif qu’il organise tous les ans en souvenir de son grand père. Le maire dont il annonçait l’arrivée, n’est jamais venu, mais de notre côté , nous étions tous là à le regarder placer les cacahouètes dont ils se servait pour remplacer l’infanterie, des cure-dents qui étaient devenus des mitrailleuses ou des pailles qui servaient de canons !! Fallait y penser, et Mathias aura eu un immense talent : celui de nous divertir à partir d’un évènement plutôt tragique. Du grand art !
Après ce faux apéro, nous sommes passés au vrai avec un planteur fait maison. Un régla, vu la vitesse ou il est parti !
Nous sommes passés à table pour un menu proposé par M. Hamard, traiteur. Une entrée  asiatique, suivie d’une canette sauce angevine (délicieuse), d’un fromage et d’une verrine au chocolat le tout arrosé d’un café. Nos forces étaient refaites pour regarder le second spectacle de la soirée « Shomage Réality ».
Ce spectacle créé par la compagnie « L’air de rien », se réfère au type d’émission telle que la Star Ac, Bachelor etc..  où, à la fin, il ne reste qu’un vainqueur. Mais encore là, l’originalité est venue du thème : il s’agissait de 3 cadres qui se retrouvaient dans un loft pour accepter leur licenciement et convaincre le public qu’ils méritaient un nouvel emploi. Dernier détail : la pièce se compose de plusieurs extraits de textes d’auteurs différents ! Félicitation aux acteurs, aux créateurs de cette œuvre et à Sophie Génot, qui a créé cette compagnie et qui nous a fourni, clé en main les 2 spectacles de cette soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.