Vive la galette ! c’est l’épiphanie…

L’Épiphanie, qui a lieu le 6 janvier, est une fête chrétienne très importante, comme Noël et Pâques, qui commémore la visite des trois Rois Mages à Jésus, guidés par l’étoile de Bethléem et chargés de cadeaux pour l’enfant divin.  Cette fête est célébrée dans de nombreux pays du monde. Il existe plusieurs traditions curieuses liées à cette journée. Découvrez dans notre article les plus belles fêtes de l’Epiphanie au monde!

Article du site   Bluelinea, une entreprise au service des plus fragiles depuis 2006.

L’épiphanie en France

Comme l’Épiphanie n’est pas un jour férié, en France, cette journée est célébrée le deuxième dimanche après Noël soit le premier dimanche de janvier. A cette occasion, les français dégustent la  galette des rois dans laquelle un porte-bonheur est inséré ; la fève. Celui ou celle qui tombe sur la fève est élu roi ou reine pour un jour. Cette coutume a des origines très anciennes: née à l’époque de l’empire romain, elle a été transmise jusqu’à nos jours pour le plus grand plaisir des plus petits. Dans le nord de la France, à partir du XIVe siècle, la galette des rois est consommée à cette occasion : il est de coutume de la découper en autant de tranches qu’il y a d’invités, plus une. Cette dernière partie est appelée « la partie du Bon Dieu » ou « la partie des pauvres », et c’était la partie traditionnellement destinée au premier pauvre qui se présentait à la porte. Dans le sud de la France, au lieu de galette, on prépare une brioche en forme de couronne, décorée de fruits confits et de sucre.

La tradition en Italie

Peu connue dans le monde, la Befana est une figure très appréciée des enfants en Italie. La tradition veut que la Befana soit une vieille femme laide et mal vêtue avec une jupe large et un mouchoir sur la tête. C’est une sorte de sorcière, qui, la nuit de l’Épiphanie, vole de maison en maison sur son balai pour remplir de bonbons, de fruits séchés ou de jouets, les chaussettes des enfants sages et de charbons celles des enfants désobéissants.

Les cadeaux des Rois Mages en Espagne

Le matin du 6 janvier, tous les enfants espagnols se lèvent à l’aube pour découvrir les cadeaux qu’ils ont reçus des Rois Mages. Selon la tradition, le soir du 5 janvier, les enfants se préparent à accueillir l’arrivée des Rois, déposant un grand verre d’eau pour les chameaux assoiffés et de quoi manger devant la porte d’entrée. Le jour de l’Épiphanie, dans de nombreuses villes d’Espagne, il y a la procession des Rois Mages, où les trois rois défilent dans les rues de la ville dans des charrettes magnifiquement décorées pour apporter des cadeaux aux enfants qui ont été bons pendant l’année.La tradition espagnole a été héritée dans de nombreux pays d’Amérique centrale, comme au Mexique et également sur l’île de Cuba, ainsi qu’en Amérique du Sud.

Le 6 janvier, la fête de Noël en Russie

Selon le calendrier orthodoxe, le 6 janvier en Russie est le jour de la fête de Noël. Selon la tradition, les cadeaux sont apportés par le père Gelo, accompagné de Babushka, une belle vieille femme qui l’aide dans la distribution des cadeaux. Les croyants de confession orthodoxe s’offrent un bain parfois glacé dans des cours d’eau généralement bénis par des prêtres, et s’immergent trois fois, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, en souvenir du baptême de Jésus dans le Jourdain.

Le porte à porte des enfants en Allemagne

Le jour de l’Épiphanie, dans les régions catholiques d’Allemagne, trois jeunes gens ou enfants, déguisés en rois mages, font du porte à porte pour bénir les maisons. Ils collectent des dons pour les pays en voie de développement. Ils sont accompagnés par trois garçons qui portent « l’étoile » de Bethléem. Devant les portes, les trois rois et les garçons chantent des cantiques. Ils bénissent les maisons et écrivent les lettres suivantes sur le mur à côté de la porte : C + M + B. Cela veut dire « Christus Mansionem Benedicat » (Le Christ bénit ta maison.). Ou bien, ils écrivent les initiales des trois Rois sur les portes.

Le treizième jour en Islande

En Islande, le jour de l’Épiphanie est appelé le treizième jour, car de Noël jusqu’au 6 janvier, il y a 13 jours. La tradition veut que du 11 au 25 décembre, un père Noël arrive chaque jour et, à partir du 25 décembre, ils repartent un par un, jusqu’au treizième père Noel qui décrétera la fin des vacances.

Les pinatas remplies de friandise au Mexique

L’Épiphanie se prépare 10 jours avant Noël avec les posadas. Comme les Rois Mages guidés par l’étoile du berger, chaque famille, en procession, apporte des friandises sur la place de chaque village. Elles serviront à remplir les pinatas, d’énormes animaux en poterie ou papier mâché très colorés qu’on suspend le jour de l’Épiphanie. Les enfants doivent essayer de briser la pinata afin qu’elle s’ouvre comme une corne d’abondance, déversant tout leur contenu de friandises et de menues monnaies. Bonne épiphanie et bonne galette !

3 Commentaires

  1. Merci & Bises …

  2. Merci beaucoup pour toutes ces informations sur l’épiphanie. Très instructif et en plus cela nous fait voyager.

  3. Merci pour ces beaux textes explicatifs sur la fête de l’épiphanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.